Les biotechnologies, comment ça marche ?

Quelle est cette méthode de ‘soin’ par biotechnologies ?

La synergie est un principe phare de notre approche.

Pour les biotechnologies, nous utilisons une poudre minérale non soluble dans l’eau et de granulométrie variable sur laquelle sont fixés des micro-organismes naturels non pathogènes. Ceux-ci, présents dans la nature, participent activement à la vie des plans d’eau sains. Logés et mis en latence au sein de cet hôte-support, ils sont acheminés par sacs jusqu’à la zone à traiter. De nouveau dans l’eau, ils se réactivent et entrent en action : ils dégradent les boues organiques.

Ainsi rivières, étangs, canaux peuvent en bénéficier. La clarté de l’eau s’améliore significativement de manière à mettre en lumière une faune et une flore de nouveau en expansion. En même temps une nette amélioration dans la régulation des micro-organismes et dans la circulation de l’oxygène est observable. Finalement, la diminution de la hauteur de vase permet un meilleur fonctionnement lors des intempéries.

Nous réussissons à atteindre une diminution de 50% de la hauteur des boues sans aucune intervention lourde et destructrice. 12 à 18 mois et 3 passages sont nécessaires pour stabiliser ce gain. Pour ce faire, nous dressons un profil de votre plan d’eau, des vases et analysons leur évolution à chaque étape. La facilité d’intervention, la qualité du suivi et l’impact dès 6 mois illustrent notre recherche de performance : simple, clair et efficace.

Rappelons que si ce procédé vous permet d’être dans les normes en termes de gestion des plans d’eau et de leur biodiversité, il ne vous permettra pas pour autant de dégrader les troncs d’arbre, d’éliminer les sables-graviers-limons, ou même de réguler d’importantes pollutions liées aux activités humaines sans une aide spécifique complémentaire. Il ne luttera pas non plus contre les espèces invasives.

Conduite de la démarche
Votre patrimoine Eau est-il éligible aux biotechnologies ?
Notre laboratoire partenaire